AccueilPortailMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le premier album

Aller en bas 
AuteurMessage
Muriel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 54

MessageSujet: Le premier album   Ven 21 Nov 2008 - 19:20

l'album

l'esprit de son album et le reflet de ce qu'il est...

tout à une raison d'être, rien n'est gratuit. il ne se veut pas de son temps, il ne connait pas la norme. il ne l'évite pas non plus.. il est !

pour comprendre....

Karim est de père tunisien, et de mère française. 2 cultures qui se chevauchent en lui..
Il lui faudra plusieurs années avant de réaliser qu'il n'avait pas de choix à faire entre ses 2 cultures, qu'il était les 2 tout simplement.. Disant, il est simple d'être compliqué, et compliqué d'être simple.

L'album Racines aura ses couleurs qui feront de celui-ci un album qui vous transporte dans un joli monde.. celui des chansons française, d'humeur voyageuse...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Muriel le Ven 17 Juin 2011 - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: Re: Le premier album   Sam 22 Nov 2008 - 19:53

Très bel album que vous pourrez découvrir ou redécouvrir en téléchargeant gratuitement les chansons d'Itinérance, pour cela il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Message de Karim :

"Musique pour tout le monde"

Nouvelles règles du jeux pour un monde plus juste :
les chansons sont en téléchargement libre, gratuit et anonyme. nous créons juste un conteur des telechargements.
il en sera ainsi pour toute les chansons d'itinérance à compter d'aujourd'hui et pour toujours, les anciennes, les nouvelles et celles qui ne sont pas encore enregistrées.
Plus jamais de "vente" de notre musique sur le net.
Les auditeurs d'itinérance, n'achète pas !
il nous aide à produire de nouvelles chansons grâce aux dons généreux et anonymes de ceux qui le peuvent !
nous offrons notre musique et notre travail en échange de votre confiance.
en résumé, ceux qui le peuvent offrent la gratuité de notre musique à ceux qui ont moins d'argent mais tout autant de richesse et de valeur humaine.
nous nous pouvons continuer à travailler pour vous...
bisous
karim avec Amour...

Pour faire une aide à la création et à l'enregistrement de nouveaux titres, retrouvez la tirelire d'itinérance en bas de page.


Pour chaque titre téléchargé, en cliquant sur le lien il s'ouvrira dans votre lecteur windows média player, cliquez sur "enregistrer sous" et le titre est à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: Re: Le premier album   Mer 26 Nov 2008 - 22:54

Voici un extrait de l'album Racines :











[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
I made this [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] at [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

com.




POchette de l'album

Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: RACINES   Lun 15 Déc 2008 - 0:23

Silence, moteur
Ca tourne dans mon cœur,
Un film en noir et blanc
Coule dans mon sang.
Le décor s'installe
Dans ce corps où j'ai mal
C'est la danse des voiles
Dans mon pays natal.
Un projecteur s'allume
Sur un décors de brume
L'image est bien trop floue
Je manque de vous

Projection privée
D'un film tunisien
A l'encre délavée
Qui coule sur mes mains
Je me souviens.

Un acteur entre en jeux
Sur l'écran de mes yeux
Et il joue mon histoire
Avec trop de mémoire.
Les ruelles de Sousse
Les marchands, bédouins,
De menthe et de thym
Je les reconnais tous.
Mais c'est un arrière plan
Y a des détails manquants
Quand il s'agit de nous
Je manque de vous

Je voudrais du jasmin
A tremper dans mon vin
Avant que sonne la fin
Si le souvenir s'éteint.

Projection privée
D'un film tunisien
A l'encre délavée
Qui coule sur mes mains

Projection privée
D'un film tunisien
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: QUAND S'ETEINT LA LUMIERE   Lun 15 Déc 2008 - 0:26

Passer la zone de turbulence
Enfermé dans l’autodéfense
Survivre à son enfance
Dans un étrange silence

Chut,

Grandir avec ses adversaires
Dans une ambiance autoritaire
Grandir en solitaire
Apprendre à se taire

Quand les adultes errent
Sur des corps sans défense
Y’ a-t-il une repentance
Quand s’éteint la lumière ?

Quand les adultes errent
Sur des corps sans défense
Y’ a-t-il une repentance
Quand s’éteint la lumière ?

Ne pas comprendre sa souffrance
Chaque fois que ça recommence
Attendre la délivrance
En pleurant l’indulgence

Être complice involontaire
Retenir ses larmes et laisser faire
Ce méchant partenaire
Cette main étrangère

Quand les adultes errent
Sur des corps sans défense
Y’ a-t-il une repentance
Quand s’éteint la lumière ?

Quand les adultes errent
Sur des corps sans défense
Quelle est la sentence
Quand s’éteint la lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: LEILA   Lun 15 Déc 2008 - 0:27

Loin de tes racines africaines
Tu as voulu
La nationalité humaine
Tu as perdu.

En toi tout n’est que mélange
Mais l’ange noir dérange

Leila
La liberté, elle l’a
Leila
Sous contrat.

Malgré le poids de ces chaînes
Posées sur toi
Toi tu avances toujours sereine
Tu tends les bras.

Tu descends dans l’arène.

Leila
La liberté, elle l’a
Leila
Sous contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: IL FAIT NUIT   Lun 15 Déc 2008 - 0:29

C’est l’heure des amours
Des tendresses légères
Des câlins de velours
Il fait nuit sur la terre
Se ferment les volets
S’éteignent les lumières
C’est le noir pour s’aimer
Il fait nuit …

Y a les étoiles qui dansent,
La lune s’éveille
Nos sens en éveil
Sans aucun mot
Peau contre peau
On fait reconnaissance

Vois nos corps qui s’enflamment
Quand l’amour est à faire
On use de nos charmes
Il fait nuit sur la terre
C’est une belle ritournelle
La vie a son trésor
Ce sensuel duel
C’est son or.

Y a les étoiles qui dansent,
La lune surveille
Nos sens s’émerveillent
Sans aucun mot
Peau contre peau
On fait reconnaissance


Y a les étoiles qui dansent,
Nos corps en sommeil
Nos rêves s’éveillent
Main dans la main
On dort enfin
Sous les étoiles qui veillent.
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: MUSIQUE DU MONDE   Lun 15 Déc 2008 - 0:30

Un homme joue du Djembé
Au kilimanjaro
Du haut de son sommet
Il donne le tempo
Au reste du monde

Il n’est pas une seconde
Sans qu’un musicien joue
Quelque part dans le monde
La musique est partout.

Les humains se répondent
Aux quatre coins du monde
La vie est si belle en décibels
Les humains se répondent
Aux quatre coins du monde
Langage universel
Musique pour tout le monde
Langage universel
Musique pour tout le monde

A vous les artisans du monde
Les saltimbanques de tous pays
Je dis que rien ne manque
La musique est un cri
Je dis qu’on est artiste
Du moment que l’on vit.

Les humains se répondent
Aux quatre coins du monde
La vie est si belle en décibels
Les humains se répondent
Aux quatre coins du monde
Langage universel
Musique pour tout le monde
Langage universel
Musique pour tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: AU CREUX DE MES MAINS   Lun 15 Déc 2008 - 0:32

Elles me rongent les os
Me déchirent les mains
Se cognent à ma peau
Parce que je les retiens
Elles volent en éclat
A force d’être omises
Prisonnières en moi
Mes caresses se brisent

Ce qui se cache dans mes silences
C’est une pulsion que je retiens
L’envie de toi en permanence
J’ai ton absence, j’ai ton absence.
J’ai ton absence au creux de mes mains.

Ma tendresse se largue
S‘échoue sur ma peau
Elle est comme une vague
Qui manque d’eau.
J’ai le corps animal
Mais sans l’instinct
Mes envies ont mal
Parce que je les retiens.
Ce qui se cache dans mes silences
C’est une pulsion que je retiens
L’envie de toi en permanence
J’ai ton absence, J’ai ton absence,
J’ai ton absence au creux de mes mains.

J’ai les bras vides
Le Manque au corps
Les lèvres avides
...Et je m’endors.
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: L'AIGUILLE   Lun 15 Déc 2008 - 0:37

L’aiguille de la montre hurle le temps
Hurle les formules
D’un charlatan
Immortel et cruel
Un charlatan
Qui marque sur nos peaux une étrange dentelle
L’aiguille de la montre vogue de vague
En vague à l’âme
Assassine
Toi l’amie de l’ennui
Assassine

Tu voles mes souvenirs pour qu’un jour j’oubli.
Quand sonnera l’heure des derniers instants
Je supplierai pour vivre un peu plus longtemps
Cette aiguille c’est le compte à rebours
Qui suit nos vies
Tic-tac d’une bombe qui court
Le décompte de nos jours.

L’aiguille de la montre je la combats
Mais elle me vaincra.
Je suis tenu par le marionnettiste
Pendu par un fil
Au bout de l’aiguille ma vie s’effile
Mais je résiste.

Quand sonnera l’heure des derniers instants
Je supplierai pour vivre un peu plus longtemps
Cette aiguille c’est le compte à rebours
Qui suit nos vies
Tic-tac d’une bombe qui court
Le décompte de nos jours.

Les rêves ont le talent
De se foutre du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: ON ETAIT LA   Lun 15 Déc 2008 - 0:38

Il est de ces instants
Où notre vie fout le camp
Une putain de seconde
Juste une putain de seconde.
Condamné à perpète
A ne pas oublier
J’ai ce bruit dans la tête
Qui ne s’arrête jamais

On était là,
Dans cette foutue guerre
Qui n’était pas la notre
A mordre une poussière
Qui est plutôt la votre
On était là,
Puisque c’étaient les ordres
Pour deux petits soldats
Qui n’étaient pas de plomb
Qui n’avaient pas le choix.
On était là,
Aux abonnés perdus
Qui cherchent leurs seigneurs
Que la guerre a vaincu
Sur une terre qui pleure.
On était là,
Face à face toi et moi
Dent pour dent, œil pour œil
A chercher le pourquoi
De notre deuil pour deuil.
On était là,
Nos convictions déchues
A rechercher l’erreur
Au nom de qui on tue ?
Au nom de quoi on meure ?

On était là,
Comme deux ennemis
Qui se demandaient Si…
Si je n’appuyais pas,
Est-ce que tu le ferais ?
Si je ne tirais pas,
Est-ce que tu me tuerais ?
On était là,
Dans l’un de ces instants
Où notre vie fout le camp
Une putain de seconde,
Juste une putain de seconde…

Et je suis là,
A me demander Si…
Si je n’avais pas tiré
Est-ce que tu l’aurais fait ?
Si…
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: IL ETAIT UNE FOIS   Lun 15 Déc 2008 - 0:39

Aujourd’hui des arbres
Aux branches de béton
Ornées de feuilles de marbre
Sortent du goudron.

Il était une fois,
Il n’y a pas si longtemps
Les arbres étaient en bois
Ils étaient vivants.

Des centrales nucléaires
Respirent notre air
Des centrales nucléaires
Respirent notre air

Il était une fois
Il n’y a pas si longtemps
Des hivers bien froids
Des automnes des printemps

Aujourd’hui l’on se cache
Sous des combinaisons
Que jamais l’on détache.
Il n’y a plus de saisons.

Des centrales nucléaires
Respirent notre air
Des centrales nucléaires
Respirent notre air
Bientôt l’évidence
D’oxygène en capsule
La science avance
La vie recule.

Il n’y a pas si longtemps
Il était encore temps.
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: LES GENS QUI COURENT   Lun 15 Déc 2008 - 0:40

Pourquoi faut-il courir
Sans regarder derrière ?
Pourquoi faut-il souffrir
Pour pouvoir être fier ?
Pourquoi faut-il encore
Prouver aux autre gens
Que l’on peut être fort
Et encore plus brillant ?

Le soir quand je m’endors
Que cesse la course étrange
Que le silence est d’or
J’entends parler les anges
La vie c’est bien trop court
Même en prenant son temps
Pourtant ces gens qui courent
Courent aveuglément !

Pourquoi faut-il savoir
A défaut de chercher ?
Pourquoi faut-il y croire
Ne pas pouvoir douter ?
Pourquoi faut-il toujours
Toujours être conforme ?
Avancer sans détour
Entrer dans la norme

Le soir quand je m’endors
Que cesse la course étrange
Que le silence est d’or
J’entends parler les anges
La vie c’est bien trop court
Même en prenant son temps
Pourtant ces gens qui courent
Courent aveuglément !
...
La vie c’est bien trop court

Mais tous ces gens qui courent
Sont-ils vraiment vivant ?
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
étoile étincelante
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 34
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: NON ASSISTANCE   Lun 15 Déc 2008 - 0:41

Là-bas les femmes sont prisent au piège
Si enfermées dans leurs silence
A faire des tours de manège
Entre la guerre et la souffrance

A quinze ans déjà enceintes
A vingt ans déjà trop vieilles
Les hommes forcent les étreintes
Les femmes, elles sont en veilles.

Non assistance à personne en danger
Non assistance à personne en danger

Le voile qui masque leur visage
Ce voile blanc et si soyeux
Celui que porte les femmes sages
Permet aussi de cacher les bleus

Elles se donnent et se soumettent
Comme des esclaves de l’amour
A des hommes qui les maltraitent
Chacune d’elles attend son tour

Non assistance à personne en danger
Non assistance à personne en danger
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le premier album   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier album
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon premier voyage ;)
» premier entretien ??
» LE REGLEMENT DU FORUM DU REPAIRE DES CHIHUAHUAS (à lire en premier)
» Chou gras (chenopodium album)
» Sanho HyperDrive Album : videur de cartes mémoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Biographie de Karim-
Sauter vers: